Entre Euphrate et l’Oronte,

la SYRIE millénaire et envoûtante.

    P R O G R A M M E

Circuit 8 jours / 7 nuits.

Jour 01 : Bruxelles / Vienne / Damas

Rendez-vous à l’aéroport de Bruxelles National à 06.00’. Formalités d’embarquement pour le vol de la compagnie Austrian Airlines à destination de Vienne, décollage prévu à 07.35, arrivée à 09.25’ –transit- puis continuation vers Damas à 10.30’ et arrivée à 14.00’ heure locale dans la capitale syrienne. Accueil par notre correspondant et installation pour trois nuits à l’hôtel « Semiramis »4****, en centre-ville. Dîner et logement.

Chantée par les poètes depuis plus de 5000 ans, araméenne ou omeyyade, libre ou sous protectorat éphémère, Damas reste l’une des plus anciennes cités habitées au monde, où les vestiges de son passé côtoient familièrement une modernité affirmée, une ville en pleine mutation depuis quelques années…

Jour 02 : Damas, excursion Bosra & Shahba.

Après notre petit-déjeuner, cap vers le sud pour la visite du très beau théâtre antique de Bosra, l’un des mieux conservés au monde, construit en pierres d’origine volcanique en basalte et enclose dans une muraille formant un carré. Ce théâtre romain pouvait accueillir 12.000 spectateurs, de nos jours le site est classé à juste titre par l’Unesco dans le Patrimoine Mondial de l’Humanité. Continuation vers Shahba, ville natale de l’empereur Philippe l’Arabe. Elle a été construite au IIIème siècle, selon un plan typiquement romain. Retour en fin de journée à Damas.

Diaporama : Bosra, Shahba.

Jour 03 : Damas, « Capitale 2008 de la Culture du Monde Arabe »

Journée consacrée à la découverte de cette capitale aux curiosités importantes, à commencer par le très intéressant Musée National, où nous découvrirons les principales salles, ce musée retrace toutes les époques de l’histoire syrienne, de l’Antiquité Classique à l’archéologie de l’Orient Ancien en passant par l’art Islamique contemporain, ensuite cap vers la fameuse mosquée des Omeyyades, construite à partir de 708 et faisant partie des merveilles du monde arabe. Avant d’être mosquée, ce lieu a environ 3000 ans d’histoire. A l’origine, ce temple dédié au dieu araméen Adad, fut transformé par les Romains en un imposant temple de Jupiter, pour ensuite devenir l’église St jean Baptiste et une mosquée sous le règne des Omeyyades.  C’est pour mettre fin à cette alliance que le calife Walid 1er décide d’en faire le plus prestigieux édifice jamais construit pour l’Islam.

Le palais Azem nous attend ensuite, c’est un exemple parfait de l’architecture damascène, qui abrite désormais le Musée des Arts et Traditions Populaires. Cette petite merveille a été construite en 1749 par Assad Pacha al-Azem, gouverneur ottoman de Damas, c’est probablement le plus beau palais de Damas.

La journée se terminera par les célèbres souks, qui ont connu ces dernières années une rénovation importante et une mise en valeur digne des lieux où la magie de l’Orient opère toujours, balade à travers les étals jusqu’à

la Porte

Romaine

et les vendeurs de fruits & légumes.

Diaporama : Damas 1, patrimoine historique.

Diaporama : Damas 2, scènes Damascènes.

Jour 04 : Damas, Palmyre.

Après le petit-déjeuner, nous quittons Damas pour le désert, cap à l’Est pour prendre la direction d’une autre capitale, antique cette fois, celle d’une reine légendaire qui a pour nom Zénobie, cette ancienne capitale, cité du Désert, c’est bien sûr Palmyre ! L’ancienne Tadmor a été fondée sous l’ère hellénistique. Elle connut son apogée sous le règne de Zénobie au 3ème siècle, avant de plonger dans le déclin et d’être redécouverte au 17ème siècle seulement.

Les ruines de la cité frappent à la fois par leur étendue, par leur admirable état de conservation mais aussi pour le site géographique lui-même. L’ensemble témoigne de l’importance de cette cité, l’un des plus importants foyers culturels du monde antique.

Visite du site, fort étendu, à commencer par les célèbres colonnades, le Tetrapyle, les Temples de Bel, Baal Shamin et Nébo, ensuite les thermes, la vallée des tombes souterraines. Nous ne manquerons pas les tours funéraires et la journée se terminera par la citadelle où la vue sur le site est tout simplement grandiose.

Installation à l’hôtel « Zenobia », un hôtel de charme, historique, récemment totalement rénové, désormais très confortable et dont l’atout majeur est sa situation exceptionnelle à l’entrée du site archéologique. Dîner et logement.

Diaporama : Palmyre.

Jour 05 : Palmyre, Qasr Al-Hair Al Charqui, Rusafa, Alep.

Un peu plus à l’Est encore, par le désert rocailleux, vers le site de Qasr Al - Hair Al Charqui, château construit en l’an 728 à l’époque omeyyade par le calife Hisham. Visite ensuite du bucolique site byzantin de Rusafa, l’ancienne Sergiopolis, du nom d’un officier romain cantonné sur l’Euphrate, et qui fut martyrisé pour refus de renier le Christ, c’était en 305, sous le règne de Dioclétien. Nous suivons la vallée de l’Euphrate pour atteindre Alep, autre cité de légendes et de caractère. Ici nous nous installerons pour deux nuits dans une hôtellerie de caractère, l’hôtel « Martini Dar Zamaria », situé dans à proximité du quartier arménien.

Diaporama : Rusafa, Qasr Al-Hair Al Charqui, Saint Siméon.

Jour 06 : Alep, excursion à Saint-Siméon.

Avant-midi, nous irons à Saint-Siméon (Qala’at Samaan), dans la région dite des « villes mortes », un lieu surprenant où vivait un très surprenant personnage, celui du saint stylite du même nom qui, selon la légende, demeura ici pendant 42 ans au sommet d’une colonne ! Ce site exceptionnel abrite les restes d’une cathédrale byzantine située dans un beau paysage ici verdoyant, contrairement à la majorité de notre itinéraire.

L’après-midi est consacrée à cette ville elle aussi chargée d’histoire, la visite de la citadelle du 7ème siècle en sera le témoignage le plus marquant. Elle domine les vieux quartiers constitués par les souks, elle est entourée d’un fossé profond que le fils de Saladin fit creuser afin de la rendre encore plus inaccessible. Alep connu sa pleine puissance dès le 18ème siècle, la citadelle s’est complétée en éléments architecturaux selon les dynasties et les envahisseurs successifs. Dans l’enceinte de la citadelle vous pourrez voir la salle du Trône, la medersa Al Halawyah, le quartier chrétien et ses maisons richement décorées. Une visite d’Alep serait précisément incomplète sans une immersion dans le dédale des souks où ne se trouvent pas moins de 2000 boutiques, dont les célèbres vendeurs de savons traditionnels artisanaux, mais aussi les vendeurs de soieries, d’épices ou encore de fruits secs, les spécialités de la ville.

Diaporama : Alep.

Jour 07 : Alep, Apamée, Hama, le Krak des Chevaliers, Maaloula et Damas.

Journée assez chargée de visites variées et inoubliables, à commencer par Apamée.

Notre premier arrêt nous permettra de découvrir cet autre site archéologique, hellénistique cette fois, surnommée la cité aux mille colonnes. Ce site est particulièrement connu en Belgique puisque c’est une équipe archéologue belge qui met en valeur ce site, et ce depuis le début du 20ème siècle.

Continuation pour Hama, qui doit sa renommée aux norias, immenses roues à eau de près de 12 mètres de hauteur, qui puisent l’eau de l’Oronte. On en dénombre encore 17 et servent de plongeoirs aux enfants pour leur plus grand plaisir.

Après notre repas de midi, c’est le Krak des Chevaliers qui se présentera devant nous, avec toute la majesté de son imposante structure fortifiée, c’est incontestablement la forteresse des Croisés la mieux conservée de tout le Moyen-Orient.

Le Krak fut la demeure des Moines Hospitaliers où vivaient 4000 hommes, elle domine de ses 750mètres d’altitude un paysage aux larges horizons. Visite des remparts, de la salle des gardes, de l’église, du donjon etc…

Arrêt également à Maaloula, village araméen accroché à la falaise, au pied des Monts de l’Anti-Liban et du couvent St Serge. C’est ici que l’on parle encore le langage de l’époque du Christ, l’Araméen, dialecte qui date du 1er siècle avant JC).

En fin de journée, retour à Damas.

Diaporama : Apamée, Hama, Krak des chevaliers.

Jour 08 : Damas, retour Bruxelles ou extension au choix…

Pour ceux qui rentrent vers Bruxelles, avant-midi libre à Damas, vous pouvez la mettre à profit par des visites complémentaires ou lézarder dans les nombreuses boutiques que possède Damas. Déjeuner puis transfert à l’aéroport pour les formalités de sortie du territoire, enregistrement des bagages et départ de Damas.