Liban au départ de Damas

Jour 08 : Damas, Baalbeck, Anjar, Beyrouth

Après le petit-déjeuner, cap vers l’Ouest et la frontière syro-libanaise. Formalités de passages frontières (un peu de patience…) puis direction la plaine de la Bekaa où nous attend la plus importante visite archéologique au Liban, l’exceptionnel site grandiose de Baalbeck ! La cité est connue aux premiers siècles de notre ère sous le nom d’Héliopolis. L’acropole, située dans la vallée de la Békaa, est le plus vaste ensemble architectural romain existant au monde. Le site est dominé par les imposants temples dédiés à Jupiter, Vénus et Bacchus. Baalbek est un de ces sites archéologiques parmi les plus impressionnants du monde !

Un autre site majeur nous attend ensuite, dans la même région, il s’agit du bucolique site de Anjar, une très jolie cité omeyyade se trouvant dans un cadre charmant, c’est l’un des plus agréables sites du Liban. Elle a été construite au début du 8ème siècle par le calife Walid 1er qui voulu en faire une place forte mais aussi un relais caravanier pour les échanges commerciaux de toute la région. Les ruines sont constituées de palais, colonnes, souks, thermes, rues et murs d’enceinte… qui montrent l’importance et l’empreinte des premiers suzerains musulmans qui, à partir de Damas, étendirent leur influence jusque l’Inde.

Et maintenant en route pour Beyrouth, la capitale meurtrie mais ô combien dynamique du pays. Beyrouth, capitale du Liban et cœur de l’Orient, renaît chaque fois de ses cendres après diverses périodes tumultueuses, et la ville en a encore connu récemment. C’est surtout une ville pleine d’espoir et de dynamisme qui se développe bon gré mal gré, mais qui reste attachante malgré ses blessures.

Installation pour 3 nuits à l’hôtel «Riviera », l’un des 54 hôtels de la capitale mais l’un des très rares à se trouver sur la « Corniche », la belle promenade de la côte nord de Beyrouth, où aiment se balader quotidiennement les beyrouthins, c’est pour celà que nous l’avons sélectionné. C’est un établissement 4**** situé non loin des quartiers commerçants. Dîner et logement.

Diaporama : Anjar et Baalbeck.

Jour 09 : Beyrouth, excursion Deir El Qamar, Beiteddine, le Musée National de Beyrouth & les grottes de Jeita

Avant-midi, nous ferons peu de kilomètres et pourtant le paysage sera très différent, en route pour le Chouf, et d’abord une balade à Deir El Qamar, belle bourgade assoupie dans l’arrière-pays libanais, ce village fut la résidence des gouverneurs durant plusieurs siècles, de nombreux bâtiments historiques retracent cette époque, dont plusieurs palais et mosquées. Ne perdons pas trop de temps car un site plus majestueux et magnifique vous attend ensuite, nous nous rendons en effet vers  Beiteddine, lieu où trône le magnifique palais de l’Emir Bachir II, construit au 19ème siècle, dominant une vallée verdoyante. C’est une merveille de l’architecture orientale avec ses délicieuses arcades, ses salles décorées, se mosaïques, etc…

Retour à Beyrouth pour la visite du splendide Musée National. Ce musée a particulièrement souffert pendant la guerre, dû à sa situation sur l’ancienne ligne de démarcation entre Beyrouth Ouest  et  Est. Admirablement restauré et réouvert depuis quelques années, les pièces exposées sont magnifiquement exposées et mises en valeur, à lui seul la visite de Beyrouth est justifiée !

Nous terminons notre journée par une très belle visite, un site frais mais aussi très beau, celui de Jeita, des grottes dont la richesse des concrétions en font une visite magnifique et incontournable si l’on se trouve dans cette région. Elles sont restées fermées durant de longues années et sont à nouveau accessibles pour le plus grand bonheur de ses visiteurs. Elles font partie des plus belles grottes que l’on puisse admirer au monde !

Le tour de ville vous fera découvrir les grands chantiers de reconstruction de son centre ville, un centre ville qui redonne peu à peu à Beyrouth la place économique et financière qu’elle a été autrefois. Contre certaines idées reçues, seuls quelques quartiers ont été touchés par les attaques récentes, ce sont les quartiers sud principalement. Le centre ville et le nord ont toujours continué à témoigner d’une importante dynamique activité commerçante et de loisirs.

Diaporama : Dar El Qamar, Beiteddine, Byblos.

Jour 10 : Beyrouth, excursion Byblos & visite de la capitale.

Le Liban est un petit pays, trois fois plus petit que notre petite Belgique Nous voici donc partis pour Byblos, située à une quarantaine de km de Beyrouth, qui  n’est rien moins qu’une des plus anciennes cités du monde ! Byblos donna son nom à

la Bible

, et c’est là que fut inventé le premier alphabet linéaire, précurseur de notre alphabet. La vieille ville, le site archéologique, ses cafés et boutiques, attirent de nombreux visiteurs. Avant la guerre des années ’70, Byblos était « Le » rendez-vous de la jet-set mondiale, Byblos est désormais une petite cité paisible.

Le tour de ville vous fera découvrir les grands chantiers de reconstruction de son centre ville, un centre ville qui redonne peu à peu à Beyrouth la place économique et financière qu’elle a été autrefois. Contre certaines idées reçues, seuls quelques quartiers ont été touchés par les attaques récentes, ce sont les quartiers sud principalement. Le centre ville et le nord ont toujours continué à témoigner d’une importante dynamique activité commerçante et de loisirs, aujourd’hui la confiance envers le dynamisme de l’ancienne cité phénicienne ne faiblit pas, bien au contraire, il suffit de voir les immenses tours en construction pour se rendre compte que les investisseurs ont confiance en cette capitale qui veut faire table rase de son passé tumultueux. Plus que partout ailleurs, la soif de (re)vivre est palpable dans la vie quotidienne de Beyrouth, ici plus qu’ailleurs on veut profiter de la vie… Nous visitons ensuite la célèbre place des Canons (anciennement appelée Place des Martyrs), la nouvelle Grande Mosquée financière par l’ex-premier ministre Rafic Hariri, victime d’un attentat le 14 février 2005, il ignorait qu’il ne verrait pas son œuvre achevée, il repose ainsi que ses 7 gardes du corps dans un mausolée provisoire aux côtés de sa mosquée. Balade dans le centre, reconstruit par la société Solidere.

Diaporama : Beyrouth.

Jour 11 : Beyrouth, Damas, Bruxelles…

Retour vers Damas pour notre vol retour.

Passages frontières puis direction aéroport de Damas.